BOUGIES : informations de base

Pour commencer, un petit peu d’histoire : Si aujourd’hui les bougies servent principalement pour créer des ambiances déco, leur rôle premier était de servir d’éclairage, et ça ne date pas d’hier ... Il y a 18 000 ans, lorsque notre ancêtre direct, Cro Magnon, peignait des grottes telles que Lascaux, il utilisait des sortes de lampes constituées par exemple d’une omoplate de renne sur laquelle il y avait de la graisse qui brûlait grâce à une “mêche” constituée de bois de cèdre. L’intérêt de ce bois étant qu’il ne dégage aucune fumée en brûlant. Peut-on parler de bougie, non pas vraiment, mais c’est son ancêtre ... 3 000 ans avant J.C., la bougie étant connue en Egypte et en Grèce, elle s’est ensuite propagée à travers l’Europe grâce aux conquêtes romaines. Et jusqu’au milieu du XIXème siècle, elle fut le moyen d’éclairage le plus utilisé, au moins dans les grandes demeures et les édifices religieux. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce n’est pas la cire d’abeille qui servait le plus à fabriquer les chandelles au Moyen Age puis ensuite, mais le suif, c’est à dire de la graisse de mouton ou de boeuf purifiée. Les mèches étaient fabriquées à partir de fils de coton. Est il utile de préciser que cela ne sentait pas très bon en brûlant ... S’éclairer au cours des siècles passés, avant l’avènement du gaz et de l’électricité, coûtait cher et était relativement difficile. Les hommes avaient donc un rythme de vie très différent de celui que nous connaissons aujourd’hui, beaucoup plus basé sur le soleil. Aujourd’hui, la bougie est encore symbole de fête, de cérémonie, de convivialité, de féérie, de romance ... Si vous désirez en savoir plus sur l'histoire de la bougie, rendez vous sur bougieland. Les différents types de bougies : Il n’existe pas un seul type de bougies, mais bien plusieurs selon leur forme, la manière dont elles sont fabriquées ou leur rôle. Les bougies “piliers” : Ce sont les bougies les plus courantes, elles ont le plus souvent des formes de cylindres ou de cubes (mais pas seulement), des tailles variées, et une multitude de couleurs. Elles sont coulées dans des moules, et peuvent brûler telles quelles simplement posées quelque part. Les bougies “votives” : Ce sont aussi des bougies moulées, mais de petites tailles, et qui ne peuvent être brûlées en dehors d’un récipient adapté à leur taille. Le récipient sert à la fois à allonger la durée de vie de la bougie et à éviter qu’elle ne s’éteigne en protégeant la flamme des courants d’air. Les bougies “conteneurs” : Ces bougies sont coulées dans un récipient et y restent pour y brûler. Il faut donc que le récipient choisi soit joli et décoratif et puisse résister à la chaleur (pas de plastique, ni de carton, ni de bois). Les bougies “ouragan” : Ces bougies se composent d’une coque externe en cire, généralement décorée (peinture, collages, inclusions de fleurs séchées ...) ou sculptée, qui ne brûle pas et d’une bougie interne, posée sur une petite plaque isolante en liège, qui se consume (bougie chauffe plat ou bougie votive). L’avantage est qu’on peut recouler une bougie dans la coque et refaire indéfiniment une nouvelle bougie. La coque protège du vent, ce qui permet d’utiliser ce type de bougie en extérieur. Le diamètre externe d’une telle bougie est au minimum de 15 cm, afin que la coque soit suffisament éloignée de la flamme et ne fonde pas. De plus, la cire utilisée pour constituer la coque est un peu particulière, puisqu’elle doit avoir un point de fusion plus élevé que la moyenne (elle fond à une température plus élevée que les autres cires). Les bougies “chandelles” : Ce sont les plus anciennes bougies au monde. Pour les fabriquer, on trempe la mèche de manière répétée dans la cire liquide chaude, en laissant refroidir entre chaque bain. La cire se dépose de manière concentrique tout autour de la mèche. Les bougies “chauffe-plat” : Ce sont de petites bougies en paraffine contenues dans un petit récipient métallique, dont le prix dans le commerce ne justifie absolument pas de se compliquer l’existence à les fabriquer soi-même ... Les différents types de cires : Aujourd’hui, le suif n’est plus utilisé, principalement à cause de l’odeur qu’il dégage, sans parler de la fumée ... La cire d’abeille : Récupérée par l’apiculteur lors de la récolte du miel, cette cire utilisée depuis des millénaires, sent particulièrement bon, et ne produit pas de fumée en brûlant. En général jaune lors de la récolte, et contenant des impuretés, il est possible de la nettoyer très facilement, et même de la blanchir en l’exposant au soleil. Son principal inconvénient est son prix de revient qui est particulièrement élevé (de plus, il n’est pas toujours aisé de s’en procurer). La paraffine : C’est un dérivé de l’industrie pétrochimique. De couleur blanc translucide, c’est aussi le matériaux de base le plus souvent utilisé pour réaliser des bougies. A fondre pour la couler dans un moule ou à modeler et sculpter à la main après l’avoir légèrement réchauffée. Le gel : Il s’agit d’un matériau très récent qui est apparu il y a une dizaine d’années. C’est de l’huile de paraffine gélifiée à l’aide d’un polymer particulier. Il reste translucide (parfaitement transparent ou coloré), ce qui permet de faire des inclusions, et brûle beaucoup plus lentement que la paraffine. Il faut bien faire attention au conteneur dans lequel on va couler la bougie gel. Les colorants et les couleurs : Une bougie toute blanche c’est joli, mais on aime bien aussi la couleur, et dans ce cas là, il faut ajouter un colorant. Les colorants pour bougies étant très concentrés, il ne faut les rajouter qu’en très faible quantité et petit à petit. Ils sont soit sous forme : - solide (poudre, pastilles ou plaque à casser), - liquide (petits flacons avec une pipette) : on compte les gouttes de manière précise. Il est aussi possible de teinter à moindre coup des bougies, en utilisant des morceaux de crayons à la cire que les enfants apprécient particulièrement pour faire des coloriages (crayola par exemple). Par contre, il ne faut pas attendre une couleur très très intense, et en plus ça risque d'encrasser la mèche qui brûlera mal : c'est donc un moyen temporaire de colorer des bougies jusqu'à ce qu'on se soit mieux équipé. Personnellement, mes bougies sont souvent blanches, ou jaunâtre si je mets un peu de cire d'abeille dedans (en plus ça sent bon), ou d'une couleur pâle si je mélange de la paraffine neuve avec un reste de bougie que je recycle. Les bougies gel peuvent être achetées teintées, mais on peut également teinter le gel grâce à un colorant liquide. Certains affirment que lorsque l'on fait brûler une bougie, de la couleur appropriée au souhait que nous voulons réaliser, même nos désirs les plus secrets se réalisent. Alors même si cela fait un peu partie du folklore, voici un petit récapitulatif des couleurs des bougies et des propriétés qui leurs sont liées : - bougie noire : bannir les influences négatives, exorciser le mauvais oeil, bannir les esprits malins, tous les rituels de bannissement, - bougie blanche : rituels de consécration et de dédication, divination, clairvoyance, accroitre ses pouvoirs psychiques, - bougie brune : localiser les objets perdus, concentration, télépathie, protection des animaux domestiques, - bougie grise : neutralise les influences négatives, - bougie verte : fertilité, succés, ambition positive, guérison, chance, prospérité, argent, annuler les effets de l'envie et de l'avarice, contrôler et abolir les sentiments de jalousie, - bougie orange : stimuler l'énergie, amour, féminité, amitié, - bougie violette : accroitre son potentiel psychique, guérison, pouvoir personnel, acquérir ou conserver son indépendance, protéger son environnement, - bougie rouge : tous les rituels de fertilité ou d'amour, passion, force physique, courage, accroitre le pouvoir de la volonté, - bougie jaune : rituel pour accroitre la confiance en soi, le charme, le magnétisme personnel, réveiller les talents cachés, - bougie dorée : attirer les influences cosmiques positives, rituels aux déités solaires, - bougie argentée : neutraliser les influences néfastes, encourager vos dons de diplomatie, attirer favorablement le regard des Dieux. Les parfums : Lorsqu’on allume une bougie parfumée, elle embaume l’atmosphère. L’avantage avec les bougies à la cire d’abeille est qu’elles sont naturellement parfumées. Pour les bougies à base de paraffine, si l’on veut les parfumer, il faut soit : - rajouter un parfum pour bougie, mais ces produits issus de la chimie libèrent dans l’air des particules cancérigènes, - utiliser des huiles essentielles, en respectant les quantités et en tenant compte des propriétés des huiles essentielles qui agissent sur le psychisme (nervosité, stress, gaieté ...) et sur la santé. Les autres additifs : Mis à part les colorants et les parfums, il existent d’autres additifs (stéarine et vybar par exemple) qui peuvent être rajoutés aux bougies, pour : - élever ou abaisser le point de fusion de la paraffine, - changer la transparence ou opacité de la bougie, ou lui donner un aspect particulier, - durcir la paraffine ... Je n’ai jamais vu ces additifs en vente en boutiques ou sur le net, donc j’ignore s’il est possible ou facile de s’en procurer. Par contre, ce que je sais, c’est que ce sont des produits chimiques, et qu’en les faisant brûler, ils se vaporisent dans l’air, et qu’ils ne sont certainement pas inoffensifs pour la santé. Les mèches : Sans mèche, la bougie ne brûle pas ! Alors il faut bien la choisir, car si l’on se trompe de diamètre, la bougie brûlera mal, et la flamme pourra même se noyer, ou la bougie fumera et fondra trop rapidement ... bougies d'anniversaire super fines pouvant servir de mèches : Les moules : Faits de diverses matières (métal, plastique, latex ...), ils permettent d’obtenir des bougies de toutes les formes. Personnellement, j’ai une préférence pour les moules qui s’ouvrent en 2 comme celui présenté ci-dessous : moule fermé et bougie correspondante : moule ouvert : Les plus simples à se procurer sans dépenser un centime, ce sont les pots de yaourts. Pour démouler la bougie, on prend un couteau, on fend le moule, puis on tire sur le plastique, et voila, une bougie ni carrée ni ronde, mais entre les deux. De préférence, on retourne la bougie pour que ce qui correspondait au fond du pot devienne le haut. Il faut ensuite délicatement, avec la pointe d’un couteau gratter les quelques chiffres qui pouvaient être moulés au fond du pot et qui immanquablement se retrouvent “tatoués” sur la bougie. Si l’on a coulé peut de cire (1 à 2 cm), on peut faire une bougie flottante, sans aucun problème. Il m’est aussi arrivé d’utilisé des moules en latex pour le plâtre pour obtenir des personnages, mais dans ce cas, il faut faire bien attention à la température de la cire qui doit être très basse pour ne pas faire fondre le moule. Conseils de sécurité : * Ne jamais laisser une bougie allumée sans surveillance, * Attention aux enfants, ils sont subjugués par la lueur d’une bougie, ne jamais laisser une bougie à leur portée, * Attention aussi aux animaux domestiques, * Installer les bougies loin de tout objet combustible ou inflammable (rideaux, nappes, voilages, meubles), ainsi que loin d’un mur, des courants d’air et des radiateurs, * N’installer une bougie que sur un bougeoir qui résiste à la cire chaude, et attention au meuble qu’il y a en dessous, il risque d’être abîmé par la chaleur ... * N’installer une bougie que sur un support stable, là où elle ne risque pas d’être malencontreusement renversée, * Ne pas déplacer une bougie lorsqu’elle est allumée, ni lorsque la cire ou le gel sont encore liquides, * Toujours éteindre une bougie avant qu’elle ne se consume entièrement, ce qui protégera le bougeoir, * Éteindre toute bougie qui se met à fumer, * Ne jamais laisser de morceaux d’allumette ou de mèches sur une bougie incandescente, ils pourraient s’enflammer, et moucher régulièrement les bougies (une mèche courbée ou trop longue peut faire goutter la bougie). Site internet de référence sur les bougies : Bougies.info Pour tout savoir sur les bougies, comment les couler, des trucs et astuces ... et pour approfondir tout ce qu’il y a plus haut sur cette page, car je me suis beaucoup inspirée des informations données sur ce magnifique site, pour faire le “petit” résumé qui précède.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×