PAS à PAS : bougie gel au parfum d'agrumes

Voici une bougie aussi jolie à regarder, qu’utile pour se délasser de part les parfums d’agrumes qui s’en dégagent ... Matériel nécessaire dans l’ordre d’utilisation : - 1 pot de confiture en verre, transparent avec son couvercle, - du dissolvant à vernis à ongles et un coton, - du liquide pour enlever les étiquettes et un sopalin, - du liquide vaisselle et un torchon propre, - des fruits secs à inclure : tranches d’orange et de citron, piments séchés, bâtons de cannelle et fruits d’aulne, et aussi pour la décoration du couvercle, - 1 baguette en bois ou en plastique de 20 cm de long environ (le bâton plastique de paquet de datte est idéal, ou la brochette en bois), - 150 g de bougie gel avec mèche, - de la colle gel UHU, - de l’huile essentielle de citron, - de l’huile essentielle de mandarine, - de l’huile essentielle de bergamote, - 1 casserole en émail, - 1 cuisinière électrique, - du vernis en bombe brillant, - du papier journal. Le choix des huiles essentielles : Les huiles essentielles choisies s’harmonisent bien les unes avec les autres de part leurs parfums d’agrumes, et ne dénotent pas avec les fruits secs inclus. Elles ont non seulement pour rôle de parfumer l’ambiance, mais elles vont également agir sur l’humeur des personnes qui vont passer dans la pièce dans laquelle brûlera la bougie. huile essentielle de citron : esprit plus positif et plus clair huile essentielle de mandarine : gaieté et réduction du stress huile essentielle de bergamote : fixation du parfum, répulsion des insectes, soulagement de la tension nerveuse et de l’anxiété Pour laisser le temps aux huiles essentielles d’entrer en synergie (renforcement de leurs effets les unes par rapport aux autres), il ne faut pas faire brûler la bougie moins de 4 jours après sa confection. Ne pas trop forcer le nombre de gouttes d’huiles essentielles, car ce sont des produits très concentrés, et cela risque de devenir plus entêtant qu’agréable. Étapes de la fabrication de la bougie : 1°) Préparation du pot : - s’il y a encore de la colle de la précédente étiquette, il faut l’enlever avec le liquide spécial pour décoller les étiquettes, en frottant avec le sopalin, - s’il y a une date imprimée sur le pot, le dissolvant à vernis à ongle et le coton devraient en venir à bout, - dégraisser le pot en verre avec le liquide vaisselle dedans / dehors, et de l’eau bien chaude, - essuyer bien comme il faut avec le torchon, - à partir de ce moment là, ne plus rentrer les doigts à l’intérieur du pot ! 2°) Mise en place des fruits secs et de la mèche : les fruits secs à inclure : - choisir une tranche d’orange bien plate, et d’un diamètre le plus proche possible du diamètre interne du pot (cela évitera que les fruits secs puissent tenter de remonter en passant par les côtés), - passer la mèche à travers le centre de la tranche d’orange, cela camouflera le socle en métal, et coller le socle sur la tranche d’orange avec un point de colle gel, laisser sécher, - disposer les fruits secs au fond du pot en harmonisant les couleurs, les formes, et en faisant de la variété, il faudra que la tranche d’orange puisse tenir horizontalement dessus, - pour une mise en place plus aisée des fruits, il faut se servir de la baguettes en bois ou en plastique, - poser la tranche d’orange, en faisant très attention, car la mèche est poisseuse (le froid ne change rien au problème), et il ne faut pas salir les parois du pot. 3°) Couler la bougie gel : - démouler la bougie de son contenant en la cassant au minimum, car il est extrêmement difficile de se débarrasser des petits morceaux qui adhèrent sur les doigts, ils sont collants et électrostatiques, - mettre dans la casserole et faire fondre à thermostat 2 maximum 3, sur la cuisinière, tout en remuant, toujours avec la baguette en bois ou en plastique, sans s’arrêter, - quand environ la moitié de la bougie est fondue, on ajoute les huiles essentielles : 10 gouttes de chaque, et on continue de remuer, - couler la bougie petit à petit, dans les fruits secs, et sur la tranche d’orange, de manière à juste recouvrir dans un premier temps la tranche d’orange, en faisant couler la bougie lentement, ceci afin de tenter de limiter le nombre de bulles, car elles ne peuvent remonter que lorsque le gel est bien liquide donc bien chaud (j’ai loupé cette étape, en totalité, d’où toutes les bulles dans ma réalisation), - attendre que la bougie soit prise et ait refroidie dans les fruits secs, tout en appuyant sur la tranche d’orange avec la baguette, et en l’utilisant pour crever les plus grosses bulles qui veulent bien remonter, - refaire fondre le reste de bougie gel, et le couler, en faisant attention à ce que la mèche ne se couche pas, - au cas où la tranche d’orange tenterait une remontée, appuyer dessus avec la baguette (pas d’inquiétude, cela ne laissera pas de trace dans le gel), - laisser refroidir la bougie sur un support stable, et sans la déplacer pour ne pas faire remonter de gel sur les parois du pot. la bougie avec ses fruits secs inclus : 4°) Nettoyage de la casserole : - laisser refroidir la casserole, - prendre un sopalin, et enlever la couche de gel à l’intérieur de la casserole, - nettoyer au liquide vaisselle, bien rincer et laisser sécher. Décoration du couvercle : 1°) Préparation du couvercle : - s’il y a encore de la colle de la précédente étiquette, il faut l’enlever avec le liquide spécial pour décoller les étiquettes, en frottant avec le sopalin, - s’il y a une date imprimée sur le couvercle, le dissolvant à vernis à ongle et le coton devraient en venir à bout, mais attention à ne pas frotter trop fort si le couvercle est peint car la peinture risque de partir ou de devenir poisseuse (pas de problème sur un couvercle doré), - laver le couvercle avec le liquide vaisselle dedans / dehors, et de l’eau bien chaude, - essuyer bien comme il faut avec le torchon. 2°) Mise en place des fruits secs : - choisir une tranche d’orange bien plate, et la fixer sur le couvercle avec la colle UHU, - faire une mise en place temporaire des différents fruits secs, puis lorsque la disposition convient (il ne doit pas y avoir de fruit qui dépasse trop d’un côté ou d’un autre, afin que ce ne soit pas trop trop fragile) les coller, - laisser sécher 24 heures, le couvercle avant vernissage : - à l’extérieur, poser le couvercle sur le papier journal, et passer une première couche de vernis après avoir bien secoué la bombe (la température ne doit pas être inférieure à 10 °C pour que le vernis soit bien brillant), laisser sécher une heure, - passer une seconde couche, et laisser sécher 1 heure pour rentrer le couvercle, et au moins 24 heures dans le cas où vous souhaiteriez emballer votre réalisation pour pouvoir l’offrir. le couvercle après vernissage : Idées en plus : Une jolie étiquette, présentant la bougie et les huiles essentielles qu'elle contient, réalisée grâce à un ordinateur et une imprimante peut être collée sur le pot avec du vernis colle ou de la colle en bombe (attention, l’encre d’imprimante ne résiste pas à l’humidité, donc il ne faut pas utiliser de produit liquide). Au lieu de coller l’étiquette, on peut faire un petit trou dans un de ses angles, grâce à une perforatrice, la découper avec des ciseaux cranteurs, et l’attacher autour du pot grâce à un morceau de raphia, ou un ruban, la seule chose à respecter est l'harmonie de l'ensemble et les couleurs. Lorsque la bougie est finie (qu'elle a brûlé), il ne faut pas la jeter, mais recouler de la bougie gel par dessus, et pour la mèche, il est possible d’utiliser une bougie d’anniversaire super fine (et raidie au réfrigérateur, afin de pouvoir l’insérer dans le trou au centre de la tranche d’orange), et voilà la bougie repartie pour un tour ...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site