PEINTURE SUR VERRE : matériel et technique

La peinture sur verre : qu'est-ce que c'est ? Il est écrit la peinture sur verre, mais il serait plus juste d'écrire les peintures sur verre, car en effet même si le matériel est le même, il existe plusieurs techniques qui donnent des résultats très différents. Il y a la technique des artistes qui peignent à main levée, et qui sont capables de réaliser de magnifiques paysages. Et il y a la technique des amateurs, dont je fais partie, qui se contentent de mettre un contour au cerne sur le support et de posser leur couleur dans cet espace délimité. Et je ne parle pas de la peinture sur porcelaine qui peut donner de vraies petites merveilles. Et j'allais oublier la peinture à effet givré, qui donne des effets très sympathiques, surtout pour les décorations de fêtes : existe en couleurs pastel, blanc, doré, argenté. Matériel de base nécessaire : - du cerne en tube : doré, argent, noir ... - de la peinture pour verre à cuire au four ménager : peinture vitrail, il existe aussi de la peinture pour verre qui ne se cuit pas, mais j'ignore si ça résiste bien ... - un pinceau fin, - un crayon de papier gras (HB au minimum), - un modèle, - un chiffon qui ne déboure pas, - de l'alcool à 90° ou à brûler, - des cotons tige, - et biensûr un support en verre à décorer : bouteille, pot, miroir ... Le cerne : C'est une sorte de pâte (peinture épaisse) qui se présente en tube avec un embout fin qui permet d'être précis lorsqu'on l'applique. Cette pâte peut avoir diverses couleurs : doré, argent, plomb ... Elle crée un relief sur le support, et permet au choix : - d'empêcher la peinture de couler, car le cerne crée une petite barrière si on le passe en premier, puis qu'on applique la peinture à l'intérieur de la forme déssinée, - de tracer les contours du dessin, et de faire ressortir certains détails, si on peint d'abord (avec peu de peinture, sinon ça coule de partout, donc on passe de nombreuses couches pour avoir une couleur intense), et qu'on passe le cerne ensuite. Il faut choisir un cerne qui s'accorde avec la peinture pour le temps de cuisson (dans le cas d'une peinture que l'on fixe par passage au four bien évidemment) La peinture pour verre : La peinture pour verre peut être utilisée pour tout peindre (bois, carton, plastique, zinc, pâte à modeler et pâte à sel ...), pas de problème, si ça tient sur le verre, ça tient sur tout, mais franchement, ça revient très cher ! Attention, c'est une peinture qui sèche vite, et qu'il est très difficile d'enlever une fois sèche. Tant qu'elle n'est pas sèche, elle s'enlève à l'eau, et elle se dilue aussi à l'eau. Pour éviter d'avoir des ennuis avec ses pinceaux et qu'ils ne perdent leurs poils dans l'aventure, il faut donc les mettre à tremper dans un verre d'eau dès qu'on change de pinceau ou qu'on s'arrête de peindre, et éviter de tremper trop profondément son pinceau dans le pot de peinture. Pour utiliser son pinceau après qu'il ait fait trempette dans l'eau, il faut bien l'essuyer avec un chiffon sec ou un sopalin. Petit résumé de la technique : Préparer le support, en le dégraissant bien à l'aide du chiffon et de l'alcool. Repérer le dessin au crayon, ou selon les cas, en glissant le modèle à l'intérieur du support s'il est transparent. On ne repère que les grandes lignes. (Les puristes, ou les surdoués du à main levée, ne repèrent rien du tout, ils se lancent ...). Appliquer le cerne, en n'appuyant pas trop fort sur le tube pour ne pas faire de paquet : c'est l'embout du tube qui est effilé et qui permet d'appliquer le cerne. Laisser sécher une bonne heure, voire plus, si c'est possible. Il faut bien que le cerne recouvre le trait de crayon de papier, si ce n'est pas le cas, on attend 24 heures que le cerne soit bien sec, et on nettoie à l'aide d'un coton tige imbibé d'alcool, en étant très très délicat, et sans bousculer le cerne qui risquerait de partir. Poser la peinture à l'aide du pinceau. Si le support est à plat, on peut directement poser de grosses gouttes qui ne s'étaleront pas, puisque le cerne les retient. Si le support est arrondi, mieux vaut poser de petites gouttes, les étaler au pinceau, et pour obtenir une couleur bien franche, il faudra passer plusieurs couches. Une demi heure de séchage à 1 heure est souvent suffisant entre le passage de deux couches. Quand tout est peint, on laisse sécher 3 jours avant de passer au four ménager, pendant une demi heure à 150 degrés (thermostat 5) : on rentre l'objet dans le four avant de le faire chauffer, et on laisse refroidir dedans aussi, ce qui d'une part termine la cuisson, et d'autre part évite les chocs thermiques qui pourraient faire éclater l'objet. Il parait qu'il existe des peintures pour verre qui n'ont pas besoin d'être cuites, mais personnellement, je n'ai pas testé. Je trouve déjà que celle qui est à cuire ne tient pas toujours bien, alors sans cuisson, j'avoue que je n'aurais pas confiance ... Certaines personnes peignent d'abord leur motif, puis passe ensuite le cerne pour réhausser le tout, mais là, ce sont souvent des personnes très douées en peinture. Pour voir une partie des explications ci-dessus en images, suivez le lien. Petites erreurs à corriger : Et oui, ça arrive de se tromper ... Pas de problème, tant que le cerne et la peinture ne sont pas secs, ils s'enlèvent facilement à l'eau, il suffit de frotter un peu avec un coton tige mouillé. Une fois sec, ça partira aussi, mais il risque de falloir frotter plus fort. Par contre après cuisson, il va falloir gratter très fort, au risque d'abîmer le support, alors mieux vaut être sûr de soi avant de passer au four. Si un petit peu de cerne est parti parce qu'on l'a accroché, inutile de tout recommencer, faites juste une légère retouche. Vous pouvez alors utiliser un cure dents pour enlever le cerne en excès. mon pot à biscuits en recto-verso : L'utilisation d'un ruban de masquage : Le ruban de masquage permet de faire des bandes ou des zones avec des limites parfaitement droites et nettes, comme la ligne verte sur mon pot à biscuit ci-dessus. Voici le mode d'emploi : - on pose le ruban qui est autocollant, - on peint, - on laisse sécher un peu, au moins 30 minutes à 1 heure, - on retire le ruban, il faut que la peinture ne soit plus collante au toucher, mais pas totalement sèche non plus, car la peinture sur verre est légèrement élastique, et si elle prend bien sur le verre et sur le ruban, et qu'elle est bien sèche, il y a un risque d'avoir de mauvaises surprises en enlevant le ruban, la peinture risquant de venir avec ... il faut tirer le ruban perpendiculairement à la surface peinte, - et on laisse bien sécher, sans toucher. C'est sans problème sur un support qui n'est pas peint, sinon il y a un risque d'enlever la peinture sous le ruban, donc il vaut mieux qu'elle soit bien sèche avant de poser le ruban dessus. De plus sur un support qui n'est pas peint, il est possible, dans le cas où l'utilisation d'un ruban de masquage est exceptionnel, de prendre du simple scotch de bureau, de préférence celui sur lequel on peut écrire, car il est plus rare qu'il laisse de la colle sur le support que le scotch cristal, car ensuite retirer la colle n'est pas aisé. Il faut juste penser à retourner un petit morceau de scotch quelque part pour pouvoir l'attraper et l'enlever facilement.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site